ADRESSE

HORAIRES

SUR RENDEZ VOUS

Du mardi au samedi  10h30 à 12h00

                                    13h30 à 18h30

Village des créateurs - Passage Thiaffait

19 rue René Leynaud

69001 LYON

Métro Hôtel de ville

contact@siane-cosmetics.com

Tél: 09 83 90 72 60

SASU Siane au capital social de 1000€ - RCS Lyon - Siret 834 117 038 00010

CONTACT

  • Facebook - Siane Cosmetics
  • Instagram - Siane Cosmetics
Please reload

Posts Récents

Recette beauté: Masque exfoliant à la fraise

May 31, 2018

1/2
Please reload

Posts à l'affiche

Et vous, vous savez comment décrypter les étiquettes des produits cosmétiques?

February 27, 2018

Décrypter les étiquettes des produits relève vraiment du casse tête! A moins d'être diplômé en chimie ou de faire partie de l'industrie cosmétiques, on ne connaît pas vraiment les produits qui composent nos cosmétiques.

 

 

En France, nous faisons de plus en plus attention à ce que nous consommons suite aux nombreuses polémiques (agro-alimentaires et cosmétiques) et finalement c'est bien d'avoir toutes les informations et de faire un peu le tri dans ce que l'on met sur notre peau!

 

 

 

Do you speak INCI?

 

"Bio, slow cosmétique, vegan, sans gluten, sans paraben, cruelty free, naturel, greenwhashing, brainwashing..." On entend beaucoup de mots spécialisés qui sont censés nous aider (ou pas) dans le choix de nos produits de beauté.

 

Mais comment faire réellement confiance à un sigle sans connaître vraiment la nature des composants?

 

 

INCI: La liste des ingrédients détaillée

 

C'est l'abréviation de "International Nomenclature of Cosmetics Ingredients". Sachez que tous les produits cosmétiques doivent afficher une liste détaillée des composants et ingrédients sur l'emballage.

 

La liste s'affiche dans l'ordre décroissant (Le premier ingrédient est le plus important et ainsi de suite) mais sachez qu'en dessous de 1% l'affichage et libre. Ce qui veut dire que les marques ont tout intérêt à afficher en premier des composants à consonance naturelle plutôt qu'un conservateur tout chimique avec plein de lettres!

 

Le langage INCI est international, de ce fait que vous soyez en France ou en Australie, vous saurez reconnaître facilement tous les mots qui décrivent la composition de vos cosmétiques.

 

 

Les produits mis sur la sellette

 

 

Les huiles minérales & dérivés pétrochimiques

 

Les dérivés du pétrole sont beaucoup utilisés dans les cosmétiques (Crèmes, baumes et maquillage). Ils ajoutent du corps à la formules (textures plus onctueuses) et participent à l'hydratation de la peau.

Petrolatum, Paraffinum liquidum, Cera Microcristallina

 

Points faibles: Ces dérivés bouchent souvent les pores (Vive les points noirs!), empêche la peau de respirer et sont issus d'une industrie non durable.

 

 

Les silicones & polymères

 

Littéralement, du plastique, qui se retrouve dans les shampoings, après shampoings, fond de teint et même BB crème. Cette matière favorise l'application des produits et, utilisée dans les fonds de teint, assure un teint zéro défaut.

Cyclohexasiloxane, Dimethicone (Bien souvent on retrouve le suffixe -one ou -ane)

 

Points faibles: Ces matières plastiques sont synthétiques et très peu biodégradables. Ils mettent beaucoup de temps à se dégrader dans l'environnement et l'écosystème en est perturbé. On en répand beaucoup chaque jour sous la douche sans vraiment en être conscient.

 

 

Les conservateurs & biocides

 

Les composants les plus détestés dans le milieu cosmétiques. C'est d'ailleurs assez récurrent de voir la mention "sans paraben" et "sans conservateur" sur nos produits de beauté.

Il ne s'agit pas vraiment d'une famille d'ingrédients parce qu'on utilise beaucoup d'ingrédients différents pour optimiser la conservation des cosmétiques.

Alcools, parabens, DMDM-hydantoin

 

Points faibles: Potentiellement irritants ou allergènes ou encore considérés comme perturbateurs endocriniens.

 

 

Les perturbateurs endocriniens

 

Des mots déjà pas faciles à prononcer et surtout qui nous font peur (Ça sonne comme une secte ou un groupuscule qui nous veut du mal)!

Il ne s'agit pas de famille d'ingrédients mais de composants qui, selon certains spécialistes, perturbent notre corps un peu comme des hormones et de ce fait impacterai notre métabolisme (problème de fertilité, le renouvellement cellulaire et même le cancer...)

Voici une liste des composants qui font parler d'eux: Benzophenone (Filtre UV & anti âge), Diethyl phtalate (plastique), Parabens (méthyl..., propyl..., isopropyl..., benzylparaben), Phenoxyethanol, Triclosan et EDTA (conservateurs) Oxybenzone 8

 

 

 

Alors est-ce que nos cosmétiques sont dangereux?


Oui et non (réponse décevante et non tranchée) parce que les cosmétiques issus de l'Union Européenne sont drastiquement contrôlés et que les industriels sont sévèrement sanctionnés en cas de non respect des normes imposées.
En revanche, le vocabulaire utilisé et le marketing créé autour des produits cosmétiques nous fait utiliser des produits pour leur performance (longue tenue, teint zéro défaut, sans transfert...). De cette façon, aujourd'hui on ne s'intéresse pas aux bienfaits des produits pour notre peau.

 

Un peu de transparence ne serait pas de refus :) Sans oublier que nous utilisons ces produits quotidiennement.

 

 

 

Les sigles et les applis qui nous redonnent confiance

 

 

Lire les étiquettes vous prendra 5 minutes, un petit exercice de mémorisation sera utile.
Vous pouvez aussi télécharger des applications qui décryptent pour vous les étiquettes cosmétiques (Oui, on aurait pu commencer par là mais ça aurait été moins drôle) comme Clean Beauty ou encore Think Dirty (en anglais). On gagne du temps et on fait attention en même temps.

 

Les sigles aussi nous permettent d'être rassurés faites attention aux allergies tout de même si votre peau est sensible.

 

 

Vous le comprenez bien, il est important de connaître un minimum les produits qui composent vos cosmétiques.


Pour ma part, je suis devenue plus sensible aux composants des cosmétiques sans en devenir obsédée mais faire un peu plus attention ne m'a pas fait de mal.

 

Si chaque personne en faisait un petit peu tous les jours, cela permettrait de réduire notre impact sur l'environnement, réduire la consommation de produits chimiques controversés ferait du bien à notre corps et surtout on laisserai un monde "un peu" plus propre aux générations futures!

 

 

 

*D'après "le guide visuel SLOW COSMETIQUE" de Julien Kaibeck & Mélanie Dupuis - Edition Leduc.s
 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square